Les principales raisons pour lesquelles les gens démissionnent et comment les prévenir !

Emploi

 

Si vous êtes un manager ou dirigez une entreprise, le recrutement de grands talents est essentiel à votre réussite. Avoir un excellent employé est une aubaine et vous voulez vous assurer que vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour le garder à bord. À ce titre, voici les principales raisons pour lesquelles les gens démissionnent et ce que vous pouvez faire en tant que dirigeant ou propriétaire d’entreprise pour l’éviter.

 

L’avancement de carrière limité

L’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens démissionnent est qu’ils ont l’impression de ne plus pouvoir faire avancer leur carrière. Ce sentiment provient généralement de 2 endroits : soit la personne n’a pas les compétences pour atteindre le niveau suivant, soit la hiérarchie de l’entreprise n’a pas de moyens de progresser. Pour le premier, cela a à voir avec le feedback d’un manager. Vous devez vous demander si quelqu’un a déjà passé du temps à interroger cette personne. Peut-elle développer les compétences nécessaires, et sait-elle même ce qui lui manque ? Un peu de travail et d’investissement pour la réussite de cette personne peut donner de grands résultats. Cependant, si l’entreprise n’a pas de possibilités d’avancement, cela peut poser un problème. Un bon leader doit chercher à savoir :

  • Pourquoi est-ce que trop de personnes titulaires bloquent le pipeline ?  
  • Y a-t-il des personnes peu performantes qui ne sont pas déplacées ? 
  •  La croissance a-t-elle ralenti et des postes ne sont-ils pas créés ?  

Certains de ces problèmes peuvent être réglés par la direction, mais d’autres ne peuvent pas l’être facilement. À ce titre, un dialogue ouvert et honnête peut être précieux.

 

Insatisfait du salaire et des avantages

Une autre raison fréquente pour laquelle les gens démissionnent est qu’ils sont insatisfaits du salaire et des avantages. Une idée fausse courante est que tous les employés sont déçus de leur salaire. Ce n’est généralement pas vrai. En fait, même si la plupart des gens, lorsqu’on leur demande, voudront toujours plus, la plupart des gens sont satisfaits de leur salaire et de leurs avantages sociaux.

La raison la plus courante pour laquelle cela devient un problème est l’équité du salaire, plutôt que le salaire lui-même. Généralement, l’employé découvre que d’autres sont mieux rémunérés ou qu’une autre entreprise rémunère ses employés mieux.

En tant que leader, il est important de retenir les meilleurs talents et d’assurer leur bonheur, surtout en ce qui concerne la rémunération. Cependant, c’est une question difficile, et vous ne pouvez pas toujours réussir à chaque fois. La meilleure chose que vous pouvez faire est de vous assurer que votre rémunération continue d’être compétitive par rapport à ce que vos concurrents offrent à leurs employés.

 

Manque d’adéquation à l’emploi

Parfois, il y a juste une absence générale d’adéquation à l’emploi. Habituellement, l’employé le découvre en premier, mais un rendement médiocre aura tôt fait d’attirer l’attention du gestionnaire également. Si un employé ne s’adapte pas à son emploi actuel, vous devrez vraiment voir s’il y a une meilleure adéquation quelque part dans l’organisation. Rappelez-vous, vous avez embauché cette personne parce que vous pensiez qu’elle avait du potentiel. C’est une question difficile cependant et parfois, il est préférable d’orienter l’employé dans une meilleure direction.

 

Le manager ou l’environnement de travail général

Celle-ci est beaucoup trop commune, mais elle est vraie : votre patron fait ou défait si vous voulez continuer à travailler dans une entreprise. Le manager a un rôle énorme dans le maintien du moral des employés et il le fait par la façon dont il communique, motive et reconnaît les individus. Un échec dans ces aspects conduira les employés à avoir un mauvais moral.

Certaines plaintes spécifiques communes environnementales incluent :

  • La mauvaise ou manque de communication ;
  • Le manque de compréhension claire des objectifs ;
  • Une communication irrespectueuse ;
  • Le favoritisme ;
  • Le micro-management ;
  • Les charges de travail sont trop lourdes ;
  • Le mauvais équilibre entre le travail et la vie privée.

La plupart de ces choses sont contrôlables par le supérieur direct, mais certaines reflètent également la culture d’entreprise.  Si vous constatez ou soupçonnez que les employés dans leur ensemble ne sont pas heureux de travailler dans votre organisation, vous devez commencer à regarder du côté de leurs superviseurs ou de leurs managers, et éventuellement de la culture de votre entreprise.  Celle-ci peut nécessiter un changement structurel pour être traitée.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn